L' Innocence

le 05 04

Linnocence

L' Innocence 

Le Tout Amour 

L ' Amour de Soi

 

Depuis plus d'une semaine, je ressens des douleurs dans mon corps. Mon corps est épuisé. 

En acceptant d'aller rejoindre la douleur au bas de mon dos, celle ci rélève une trésor ! C'est un trésor très ancien, datant du jour de ma naissance en ce monde. Je me rends compte que par cet acte, il y a libération et surement même des mémoires très anciennes ! Plongeant dans la région intime de mon être, je ressens comme un oeuf, au bas de ma colonne, prisonnier dans une cage d'os. Cet oeuf bloque le passage... On dirait qu'une source prête à sourdre est très active à cet endroit. Je comprends pourquoi la douleur est si violente, l'eau veut jaillir, l'oeuf doit éclore. La Vision m'améne dans cet oeuf, où je découvre une femme en train d'accoucher. Le nourrisson voit le jour, il a à peine crié ! La femme est fatiguée, le bébé est mis à part. Je comprends dans mon coeur que l'enfant, c'est moi et la femme, ma mère. Cet oeuf, contenu dans mes entrailles nous contenait toutes les deux, la mère est restée avec l'enfant. Je me regarde avec tendresse et je comprends dans la plus profonde humilité, l'innocence de mon être, de nos êtres, un immense flot d ' Amour m'envahit, je me sens si petite, si fragile, je me sens dans les bras d'une mère immense, avec un amour sans limite, je me sens accueillie dans un lieu inéffable. Je comprends en mon être, que ma mère et moi même ainsi que tous les êtres, NOUS SOMMES INNOCENTS. Un immense sentiment de gratitude, de respect me boulversent, amenant des larmes de joie. Cette Mère bienveillante, dans Son Amour si accueillant et si doux, nous aime au delà de tous nos conditionnements et préjugés. Dans les bras saints de L' Amour de la Mère, nous retournons à La Source de nos êtres à l' Innocence que nous sommes. Et enfin nous pouvons aimer !

Dans la simplicité de l'instant amour, l'enfant innocent s'émerveille de tout, goûte chaque seconde de l' Eternité, pour toutes choses, il s'en remet à Pére Mère... Dans l'enfant innocent, dans le chérubin chéri, la Vie entonne un air de gaîté. L'instant est simple célébration où l'on peut entendre l'harmonie chanter....

un autre texte illustrera ce prospos

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site